Au commencement

Depuis l’ère romaine une voie relie Saverne à Molsheim par Wasselonne. L’avènement des postes n’augmente pas le trafic. Toutefois, c’est à partir de 1771 que le trafic se développe avec les liaisons postales et l’acheminement du charbon de la Sarre. L’axe Saverne-Molsheim est classé en voie de communication de moyenne importance en 1787. Mais les guerres napoléoniennes font péricliter l’activité économique et l’état des routes se dégrade, elles deviennent peu sûre.

L'avènement du chemin de fer


La révolution de la vapeur au début du 19ème siècle va atteindre rapidement l’Alsace. Le chemin de fer se développe sous l’action des grands industriels mulhousiens. La fièvre du chemin de fer s’empare des Conseils Généraux du Haut-Rhin et du Bas-Rhin. OutAre l’aspect économique, il en va de la réputation des grandes villes et le train s’impose comme une nécessité absolue.

L'adoption du projet de ligne
 

Bien des projets âprement discutés entre Compagnies d’exploitation et Conseil Général du Bas-Rhin, puis avortés, précèdent l’adoption le 11 avril 1860 du projet de ligne de Wasselonne à Molsheim, aveAc la création d’une société anonyme au nom de “Chemin de fer vicinal de Strasbourg au pied des Vosges”. Elle est chargée de la construction de l’infrastructure, subventionné à hauteur de 600 000 F par le ministère des travaux publics; l’exploitation se faisant par la suite en partenariat avec la Compagnie de l’Est.

Les travaux de construction de la ligne s’achèvent au début du mois de janvier 1864, et déjà, l’idée de prolonger la ligne jusqu’à Saverne fait son chemin. Elle est vivement rejetée par la compagnie de l’Est qui craint de voir ses intérêts menacés sur ses autres lignes. L’inauguration officielle à lieu le 25 septembre 1864 en gare de Wasselonne par le préfet du Bas-Rhin. Au début de l’exploitation, jusqu’à quatre trains sont mis en service. Au départ “mixte”, marchandises-voyageurs, ils sont progressivement différenciés vers 1875, à cause de quelques accidents occasionnés lors des manœuvres en gare, et dans la perspective de l’extension de la ligne vers Saverne.

inauguration ligne.jpg

Pendant la guerre de 1870
 

L’annexion de l’Alsace-Lorraine par l’Allemagne en 1870 modifie le concept d’emploi du chemin ferré. Du service des actionnaires privés, il passe au service de l’intérêt général. Dans ce contexte, l’extension de la ligne vers Saverne devient une réalité. Les travaux commencent en janvier 1874 et après moult problèmes techniques et un investissement considérable, la nouvelle ligne est inaugurée en grande pompe le 1er août 1877. A partir de ce moment, la ligne perd son caractère vicinal pour devenir un acteur majeur du développement économique de la région. Des améliorations sont apportées pour l’adapter à l’augmentation du trafic marchandises et voyageurs, jusqu’en 1914.

guerre 1870.jpg

La première guerre mondiale
 

A partir de 1915, la ligne est réquisitionnée par l’Etat-Major allemand pour l’acheminement des troupes, le ravitaillement des unités et l’évacuation des blessés. Au sortir de la guerre et sous la pression des cheminots, il est décidé de créer “l’Administration des Chemins de fer d’Alsace-Lorraine.

L'entre-deux-guerres

 La ligne retrouve peu à peu son niveau d’avant-guerre, mais le ministère de la guerre s’intéresse à la situation stratégique de la ligne et procède à des aménagements conséquents en 1932. La portion de ligne entre Molsheim et Saverne est mise à deux voies, puis c’est au tour de la portion entre Molsheim et Wasselonne après rachat de terrains.
La ligne joue un rôle essentiel lors de la mobilisation du deuxième conflit mondial et de l’évacuation des populations de la zone du front. Durant le conflit, la ligne et ses infrastructures subissent de lourds dégâts liés aux bombardements successifs des allemands et des alliés.

molsheim.jpg

Le déclin de la ligne
 

La ligne est rouverte au trafic par la nouvelle SNCF après réparation A des dégâts, notamment la reconstruction du viaduc d’Otterswiller, mais ne retrouve jamais son dynamisme d’avant-guerre. La double voie est démontée ainsi que le raccordement stratégique de Saverne. Le matériel est devenu vétuste, le trafic diminue et la ligne perd son prestige d’autrefois. Fin janvier 1969, la décision très contestable est prise de fermer la ligne au trafic des voyageurs, à compter du 3 mars, relayé par un service d’autocars. Début mai 1988, la ligne est définitivement fermée au trafic des marchandises.

Une tentative d’exploitation touristique est organisée par une équipe de passionnés menée par Robert LAPP, un ancien chauffeur de la ligne, entre Molsheim et Romanswiller. Le “Train Touristique de la Vallée de la Mossig” a une existence éphémère à cause de problèmes controversés. Un arrêté ministériel du 23 février 1993 prononce le déclassement de la ligne. Une piste cyclable est établie sur le talus de l’ancienne ligne…

train à Otterswiller.jpg

Chronologie de la ligne de chemin de fer Molsheim-Saverne
 

1862 : 34 km des 48 km de voies sont posés

1864 : Inauguration des gares de MOLSHEIM et de WASSELONNE

1875 : WASSELONNE compte 28 000 voyageurs par an

1877 : MOLSHEIM est relié à SAVERNE

1879 : La gare haute de MOLSHEIM est construite

1884 : La marquise de cette gare est mise en place

1918 : Le sigle E.L. ( Elsass-Lothringen) devient A.L. (Alsace-Lorraine)

1932 : La double voie est posée

1935 : Les premiers autorails De Dietrich circulent

1936 : C'est l'apogée de la ligne

1948 : La double voie est déferrée

1969 : Arrêt du trafic voyageurs

1988 : Arrêt complet de la ligne

Au courant de l'été de 1988 est mis en circulation un train touristique tracté par une locomotive à vapeur. Cela n'intéresse guère les autorités de l'époque! Echec aux nostalgiques... Toutefois il circule à nouveau dans la cour de l'Hôpital Local de Molsheim sous une autre forme!

Plan détaillé de la ligne

plan vert.jpg